Les 5 accords toltèques et le bonheur

Spread the love
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages
Accords toltèques

Le bonheur est à la portée de tous et 5 simples lignes de conduites vous permettront de vous en rapprocher encore un peu plus. Peut-être avez-vous déjà deviné, ces 5 règles sont les 4 accords toltèques de base ainsi que le 5ème.

Pour ceux qui ont des enfants, il existe une vidéo qui explique à merveille et de manière très simples les accords toltèques. Cette vidéo est tout simplement magnifique et à ne pas manquer même pour les adultes. Voici le lien pour la regarder : “Les 4 accords toltèques racontés aux enfants“.

Maintenant pour ceux qui en veulent plus, voici une définition un peu plus complète qui vous aidera en même temps à répondre à vos interrogations mais également à celles de vos enfants.

Définition

Les 4 accords toltèques sont donc 4 simples règles de vie grâce auxquelles on se sent plus libre, plus serein, on arrive à prendre plus de détachement par rapport aux agressions du quotidien, on évite de froisser les gens… Bref, 4 règles pour une vie meilleure. C’est Miguel Ruiz un chaman Mexicain qui les a écrites après avoir passé ces 4 accords avec lui-même. Mais arrêtons de tourner autour du pot et détaillons ces 4 règles.

Règle 1 : Que votre parole soit toujours impeccable

Cet accord consiste à ne pas mentir, à dire simplement ce que l’on pense pour rester toujours vrai et intègre. Cet accord veut aussi dire qu’on doit éviter les phrases qui nous font du mal ou qui font du mal aux autres. Notre parole doit rester quelque chose qui aide les autres, qui réconforte, qui embelli la vie des autres en apportant des mots tendres, doux ou simplement des mots justes. On doit éviter les mots blessants et ceux qui sont fait pour piquer les autres ou pour leur faire du mal car quand on fait du mal aux autres, cela ne nous apportera jamais de bonheur, on finira bien au contraire seul et malheureux. Alors que quelqu’un qui parle bien, qui donne du courage aux autres grâce à ses paroles, qui réconforte, etc. se sentira bien et se rapprochera donc de plus en plus du bonheur. En effet, quand on apporte du réconfort, de la joie et du bonheur aux autres, on ressent les mêmes choses de notre côté.

Nous pouvons facilement faire du mal à une personne et encore plus à un enfant en lâchant une phrase dévalorisante alors réfléchissez avant de sortir certains mots. Idem quand nous nous parlons : “je suis un incapable, je n’y arriverai jamais…”. Ces phrases finissent par se répéter et on finit par y croire. Une mauvaise façon de parler peut faire du mal autour de nous mais aussi à nous même. Comme dans la vidéo avec le chevalier (explication aux enfants), notre parole est une arme redoutable à double tranchant alors utilisons la pour le bien de tous.

Si vous souhaitez perfectionner votre manière de parler, il existe également de nombreux ouvrages et formations sur la CNV (Communication Non Violente) que je vous invite à consulter et qui fera l’objet d’un prochain article.

Règle 2 : N’en faites jamais une affaire personnelle

Lorsque quelqu’un nous critique ou nous dit quelque chose pour nous blesser, nous avons souvent tendance à le prendre pour nous, à nous laisser percer le coeur par ces paroles et du coup, notre niveau de stress et d’énervement monte jusqu’à ce que nous aussi, nous agression notre interlocuteur. Bref, cela finit par une dispute et donc par rien de très joyeux.

Au lieu de réagir, réfléchissons un peu avant de nous laisser emporter par la colère qui ne mène jamais à rien de bon : si l’autre nous attaque, nous ne sommes pas obligé de prendre ce qu’il dit pour nous. En effet, c’est sa vision de nous mais nous avons une toute autre vision de nous-même. Nous sommes une personne et ce que l’autre personne critique, c’est sa perception de nous, pas nous directement. Il nous voit d’une certaine manière.

En voyant les choses sous cet angle, nous pouvons plus facilement laisser passer les critiques et attaques qui du coup, n’ont plus aucune emprises sur nous. L’autre personne n’a donc plus aucun pouvoir sur nous sans compter que si l’autre personne tente de nous blesser, c’est qu’elle est malheureuse aussi. Avez-vous déjà vu quelqu’un d’heureux qui veut du mal aux autres ? Bien sûr que non. En vous rendant compte que les gens qui ont ce comportement sont en fait malheureux, vous pouvez encore plus facilement laisser passer ce genre de paroles qui n’ont plus d’impacts. L’autre personne peut penser ce qu’elle veut, c’est son droit mais vous, de votre côté, vous avez le droit aussi de ne pas accepter ce que l’autre vous dit, il peut parler mais cela ne vous touche pas.

Pensez également que lorsque quelqu’un vous agresse, cette personne a peut être simplement besoin d’être écoutée. Lorsque votre compagne vous crient dessus, c’est peut être juste qu’elle a quelque chose sur le coeur qui n’a pas encore été entendu, qu’elle a besoin d’être écoutée. Essayez d’écouter sans juger, sans commenter et sans donner de conseils, juste écouter et vous verrez comme l’ambiance s’améliore après. C’est le même pour tout le monde : écoutez ce que les autres ont à vous dire mais ne prenez pas directement les choses pour vous.

Règle 3 : Ne faites aucune supposition

Quand vous avez un doute sur quelque chose, sur ce que pense une personne ou sur quoi que ce soit d’autre, demandez, communiquez pour connaitre la vérité et ne pas faire de suppositions. C’est en faisant des suppositions qu’on arrive à lancer de fausses rumeurs ou à générer des disputes sur base de chose qui ne sont même pas produites. Les suppositions sont un vrai poison alors évitez-les à tout prix.

A force de faire des hypothèses, de répéter des suppositions, on finit par y croire et par ne même plus demander ce qui s’est réellement passé car pour nous, nos suppositions sont devenues notre réalité. Pour arrêter de faire des suppositions, il faut simplement prendre conscience qu’elles ne sont pas la réalité mais simplement une création de notre esprit. C’est pourquoi il est toujours préférable de communiquer afin d’obtenir la réalité même si on croit fermement à ce qu’on avance comme hypothèse.

Règle 4 : Faites toujours de votre mieux

Faire toujours de son mieux permet de ne pas se juger et de plus être atteint par le jugement des autres. On sait qu’on a fait de notre mieux du coup, pas besoin d’avoir de la reconnaissance ou des critiques, on est simplement fier de soi et on ne se laisse plus juger par les autres.

Faire toujours de notre mieux signifie aussi ne pas laisser tomber, ne pas reporter au lendemain mais faire de notre mieux dans tous les aspects de notre vie.

ATTENTION : faire de notre mieux ne signifie pas faire toujours plus jusqu’à l’épuisement. Faire de son mieux signifie faire ce qu’on peut avec l’énergie qu’on a le temps qu’on a et de manière à être content de nous même.

Faire de son mieux c’est donc tenter de progresser vers nos objectifs de vie à notre rythme sans jugement ni pression juste en fonction de ce qui nous parait être le mieux pour nous à l’instant présent. Certains jours on décidera de se reposer, les autres jours, on aura envie de soulever des montagnes. A chaque jour une façon d’être et de vivre.

Règle 5 : Soyez sceptique mais apprenez à écouter

Et oui, il existe un 5ème accord qui est divisé en 2 parties.

Partie 1 : soyez sceptique. Cela signifie qu’il faut toujours remettre en cause les choses qu’on apprend. On doit éviter de prendre les choses qu’on nous dit telle quelle et vérifier que ces choses sont vraies, qu’elles sont bonnes pour nous. On ne doit pas juste croire ce qu’on nous a dit dans le passé (éducation, parents, amis etc.). On doit toujours remettre un maximum de choses en question quand cela est possible pour vérifier par nous même si cela est vrai et si cela nous correspond. Cette démarche permet notamment de perdre nos fausses croyances ou des choses qui pourraient nous empêcher d’avancer alors que ces choses n’existent en fait pas.

Partie 2 : apprenez à écouter. En effet, c’est en écoutant les autres qu’on apprend de nouvelles choses et qu’on progresse dans la vie. Tout le monde a quelque chose à nous apprendre. Nous devons remettre les choses en question afin de les vérifier mais nous devons aussi savoir écouter. Si nous parlons, nous répétons ce que nous savons déjà tandis que si nous écoutons, nous apprenons de nouvelles choses.

Conclusion

Vous voyez comme quoi 4 simples règles de vie peuvent déjà tout changer si vous les mettez en application. En effet, lire cet article est un bon début mais si vous ne passez pas à l’action, rien ne se passera. Alors, si vous êtes toujours septique, tentez l’expérience pour voir ce que cela donnera sur vous. Au final, vous ne risquez rien et c’est entièrement gratuit alors faites le test, passez ces 4 accords avec vous-même et tenez au moins un mois. Si après vous décidez que ça ne vous apporte rien, il sera toujours temps de reprendre vos anciennes habitudes.

J’espère que cet article vous aura plut. N’hésitez pas à commenter et à le partager. Je vous dis à bientôt pour de nouveaux contenus gratuits qui vous apporteront je l’espère des solutions pour vous rapprocher un peu plus du bonheur.

A bientôt sur le blog Le Bonheur Est Au Présent .com 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *