Confinement et bonheur, c’est compatible même avec des enfants

Spread the love
  • 27
  •  
  •  
  •  
  •  
    27
    Partages
confinement et bonheur en famille

Etre confiné avec ses enfants en plus, ça peut paraître pour certains comme l’apocalypse, la fin des temps, la fin du bonheur, une vraie prison.

Il n’en est rien, tout va dépendre de votre état d’esprit et de ce que vous allez mettre en place. En effet, je vous propose de suivre 7 clés permettant de rendre le bonheur accessible même en étant chaque jour avec vos enfants pendant cette période de confinement. Les voici…

1 Gardez des moments pour vous

En ces temps où les enfants sont plus que présent, vous allez être sollicité dès le lever jusqu’au coucher. Il est impératif de pouvoir lâcher la pression et donc de vous retrouver seul pour avoir un moment rien qu’à vous. 3 options s’offrent alors à vous :

  • Soit vous profitez d’un moment en dehors de la période d’éveil de vos enfants : vous vous levez avant eux pour profiter du calme du matin avant leur réveil, soit vous profitez d’un moment de calme une fois qu’ils dorment pour vous relaxer avant d’aller vous coucher (ou les 2).
  • Soit vous demandez à votre compagne / compagnon de s’en occuper un peu pendant que vous faites une marche seul ou que vous prenez un bain au calme etc.
  • Soit vous dites à votre enfant (s’il est en âge de comprendre) : papa / maman a besoin de prendre un peu de temps seul(e). Joues un peu seul pendant que je me relaxe et je reviendrai ensuite souriant(e) et en pleine forme pour mieux jouer avec toi. Evidemment, tenez votre promesse et jouez ensuite un peu avec votre enfant.

2 Lâchez prise

Confinement oblige : vous allez être avec votre enfant 7 jours sur 7 alors autant vous rendre à l’évidence, il vous sera quasi impossible de ne rien laisser passer et de tout contrôler. Il vaut mieux lâcher un peu du leste et autoriser votre enfant à faire ou manger certaines choses que vous lui interdisiez autrefois pour relâcher la pression. Cela vous permettra de mettre moins d’énergie dans le contrôle de vos enfants et d’en garder assez pour vous concentrer sur autre chose qu’eux. En effet, si vous êtes constamment sur le dos de vos enfants, vous ne vous occuperez plus de rien d’autre et donc plus de vous, plus de ce qui pourrait être des moments joyeux, vous ne verrez même plus les belles choses de la nature ou les bons petits moments que vous passé. Votre journée passera et vous aurez l’impression que chaque jour, vous ne faites plus que vous occuper d’eux.

3 Profitez de l’instant présent

Gardez en tête que le passé est derrière vous, ne vous y référé que si vous avez besoin de vous souvenir de quelque chose d’agréable ou pour éviter de refaire une erreur mais pas pour vous dire : ah j’aurais du faire ça, si j’avais su, etc. Les regrets ne servent à rien à part à alimenter votre énervement et votre tristesse.

Le future auquel vous pensez est généralement une projection de vos peurs : et si on restait confiné à jamais, si on ne pouvait plus sortir ni aller au restaurant, plus jamais aller en vacance…. bref vous avez compris, on va penser au plan catastrophe et on va tellement se le répéter qu’on va finir par y croire et avoir peur du lendemain alors arrêtez tout de suite.

Vivez l’instant présent :

  • Quand vous êtes avec votre enfant, profitez de lui, jouez avec, souriez et soyez pleinement présent, ne faites rien d’autre
  • Quand vous mangez, savourez votre repas, soyez conscient de ce que vous mangez, de ce que vous buvez. Soyez également conscient de ce beau moment en famille que vous partagez. Échangez les moments positifs de votre journée ou ce que vous avez prévu de faire de beau.

4 Voyez le côté positif

On pourrait voir tout ce que le confinement nous retire comme possibilité mais on pourrait également se concentrer sur ce qu’il nous permet :

  • On gagne du temps de trajet
  • On respire un air moins pollué
  • Le ciel est plus bleu que jamais sans aucune traînée d’avion
  • On peu se balader dans les chemins de bois sans craindre le passage des voitures qui se font de plus en plus rares
  • On peut aménager son horaire si notre travail nous le permet (télétravail) et on peut ainsi faire ce qu’on veut en journée et en profiter pour travailler dans sa maison ou son jardin
  • etc.

5 Gardez un contact social

L’être humain est un animal social. Peu importe qu’on soit casanier ou solitaire, on finit par avoir envie de parler, rigoler etc. avec d’autres personnes alors n’hésitez pas à contacter des gens que vous connaissez par SKYPE ou par d’autre moyen de vidéo conférence pour garder un contact avec les autres et échanger entre vous.

6 Organisez vos journées

Une journée qui commence sans but est une journée généralement qui s’achève sans rien de concret. Démarrez votre journée en sachant dès le début ce que vous allez faire et vous serez déjà plus motivé. Vous aurez l’envie de vous lever plus tôt pour profiter d’un moment de calme, pour préparer votre journée, pour travailler et achever ce que vous aurez prévu. Planifiez la veille au soir ce que vous désirez faire le lendemain en planifiant votre moment à vous et les moments avec vos enfants sans oublier votre moment entre parent (et oui, vous êtes aussi un couple). Tout ce qui est planifié a plus de chance de se réaliser.

7 Restez actif

Le travail de chez soi amène généralement les gens à rester enfermé. Si en plus vous travaillez sur un PC (ce qui est généralement le cas des gens qui télé-travaillent), vous aurez tendance à passer vos pauses devant ce même écran et donc à rester assis toute la journée. C’est mauvais pour votre condition physique mais aussi pour votre mental.

Nous avons besoin de bouger, de sortir, de s’aérer alors planifiez dans votre journée des périodes de marche à l’extérieur, de petits exercices d’étirements ou autres pour rester souple et pour éviter de bloquer vos articulations à force de rester statique devant votre écran. Bougez et gardez une alimentation saine pour éviter de tomber dans la décadence de mal bouffe et dans un état statique qui vous fera vous sentir mal dans votre peau. Rester actif et bien manger, c’est se sentir bien et dans cet état, vous serez d’office plus positif, plus heureux, plus serein avec vos enfants et tout le monde s’en sentira mieux.

Conclusion

Voilà, j’espère que cet article vous aura plu. N’hésitez pas à partager cet article sur les réseaux sociaux, à commenter et à vous abonner à ce blog pour ne rien manquer. Je vous dis à bientôt sur le blog le-bonheur-est-au-present.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *