Pourquoi mon enfant pleure

Spread the love
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage

Pourquoi mon enfant pleur e? A-t-il toujours une bonne raison de pleurer ? Que puis-je faire ? Il pleurniche parfois pour tout et pour rien alors que tout va bien… mais pourquoi ?

La vraie tristesse et la douleur

Il est vrai qu’un enfant qui pleure à larme a généralement une raison émotionnelle ou physique forte. Il peut être très triste ou avoir très mal physiquement. Ce sont des raisons qui pour un adulte sont à ce moment-là plus facilement comprendre. On a généralement à ce moment-là le bon réflexe : être présent pour accueillir l’enfant qui pleure, le serrer dans nos bras et le rassurer, le consoler. MAIS ne demandez surtout pas à votre enfant de se taire parce que vous avez mal au crâne ou lui faire CHUUTTT ce n’est rien. NON votre enfant a le droit de pleurer et vous devez lui faire comprendre en lui disant : je sais que tu as mal ou que tu es triste, tu as le droit de pleurer, je suis là pour toi. Accueillir les sentiments de l’enfant et l’aider en le soutenant le temps que le sentiment passe de lui même : c’est la meilleure chose que nous adultes puissions faire.

Il pleure mais exagère

Un enfant peut parfois pleurer et même à larme pour une raison qui pour vous semble futile. Oui mais vous êtes-vous mis à sa place ? Votre perception est peut être que la situation est futile mais les enfants n’ont pas la même perception que les adultes.

Pour un adulte, ne pas pouvoir aller chez son ami aujourd’hui, c’est malheureux mais sans plus. Pour un enfant, ça peut être un grand gouffre émotionnel qui va déclencher un tourbillon d’émotions : de la tristesse de ne pas pouvoir voir immédiatement son ami, de la colère envers ses parents qui l’empêchent de pouvoir faire ce qu’il a très très envie de faire, etc. Bref de fortes émotions qui vont se traduire par des pleures à larmes. Alors même si pour vous cela semble exagéré n’oubliez pas que votre enfant ne perçoit pas la gravité et l’importance des choses de la même manière que vous.

Nous nous devons en tant qu’adulte de changer notre perception des situations afin de comprendre le comportement de notre enfant au lieu de le juger. Mettez-vous à sa place et seulement après parlez-lui en ayant la même optique que lui. Vous deviendrez son ami, son soutien et même son confident au lieu de devenir un étranger dictateur auquel il n’a plus du tout envie de se confier.

Il pleurniche alors que tout va bien

Votre enfant va parfois faire le petit malheureux alors que la situation semblait aller bien. C’est peut être que votre enfant a l’habitude d’être consolé quand il montre un signe de tristesse. Si vous partez directement vers lui et le prenez dans vos bras à chaque fois qu’il paraît un peu triste même s’il ne l’est pas réellement, votre enfant va associer :

JE SUIS TRISTE = J’OBTIENS DE L’AFFECTION.

Ce qui plus tard une fois adulte va créer une victime en puissance. L’enfant devenu adulte fera tout pour que les gens le prennent pour un malheureux car il croira qu’en étant quelqu’un qui n’a rien, qui est triste et qui n’a pas de chance, les gens viendront le consoler comme le faisaient ses parents. MAIS une fois adulte, les autres ne réagissent plus ainsi et bien vite, même si quelques sauveurs viendront le consoler, la plupart des gens fuiront cet adulte transformé en victime. Ou alors il attirera d’autres victimes qui passent leur temps à se plaindre et parler sur le dos des autres. Est-ce là un avenir réjouissant que nous souhaitons à nos enfant ? Je ne le pense pas.

L’enfant a donc un comportement que les parents valident et appuient en continuant de lui apporter de la reconnaissance lorsqu’il parait un peu triste ou fait son malheureux. On appelle cela :

DE LA RECONNAISSANCE NEGATIVE.

Quand votre enfant fait son malheureux, demandez-lui d’abord de quoi a-t-il besoin, pourquoi fait-il cela ? Qu’est-ce qu’il attend ? S’il vous répond simplement qu’il veut un câlin. Répétez-lui à chaque fois : “tu n’as pas besoin d’être malheureux pour avoir un câlin. Sois toi même et dis simplement que tu souhaites un câlin”. On obtient beaucoup plus de choses avec un sourire qu’avec une petite tête triste (surtout en devenant adulte).

Alors autant habituer vos enfants à sourire et montrer leur joie dès leur enfance, cela les aidera à devenir des adultes heureux et plein de vie qui attireront plus de gens à eux que ceux qui sont tristes et toujours malheureux.

Un enfant qui vous sourit en vous disant qu’il a très envie que vous le preniez dans vos bras pour faire un énorme bisous, c’est joyeux et il n’aura jamais de refus de la part de ses parents. De même que s’il fait plein de choses positives de sa propre initiative sans râler et même en étant souriant, cela vous fera plaisir. Là l’enfant aura : DE LA RECONNAISSANCE POSITIVE de votre part. Et c’est ce type de reconnaissance qui apporte le plus à tout le monde et qui permet de s’épanouir et de vivre heureux. Alors apprenez à votre enfant dès son plus jeune âge à obtenir de la reconnaissance positive et pas de la reconnaissance négative. Il sera heureux et deviendra un adulte épanoui.

Pour résumer

  1. Soyez à l’écoute de vos enfants, aidez-les lorsqu’ils ont de fortes émotions en étant simplement présent sans les empêcher de s’exprimer
  2. Apprenez à votre enfant à obtenir les choses en les demandant plutôt qu’en faisant le malheureux. La vie sourit à ceux qui sourient. Alors, sourions et soyons simplement heureux. La reconnaissance positive plutôt que la reconnaissance négative.

Avec tout cela, votre enfant sera plein de vie et deviendra un adulte heureux et épanoui entouré de gens qui partage ce même état d’esprit. Au lieu de devenir une victime entourée de gens qui se plaignent et qui ne font que râler et se tirer les uns les autres vers le bas.

J’espère que cet article vous aura plu. N’hésitez pas à vous abonner à ce blog pour ne rien manquer. N’hésitez pas non plus à commenter et partager cet article. Je vous dis à très bientôt sur le blog “le-bonheur-est-au-present.com“.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *